Chargement...

Soins Dentaires

Traitements dentaires 365 jours/an

Remboursement à 80% par prestation après l’intervention de l’assurance maladie légale  :

Au cours de la première année d’assurance :

Les traitements conservateurs et prothétiques (les implants dentaires, les bridges, les couronnes, inlay, onlay, …) jusqu’à un maximum de € 1 048,66.

Au cours de la deuxième année d’assurance :

Les traitements conservateurs, prothétiques (les implants dentaires, les bridges, les couronnes, inlay, onlay, …) et parodontaux jusqu’à un maximum de € 2 097,31 ensemble avec une limitation de € 1 048,66 pour les traitements parodontaux.

Au cours de la troisième année d’assurance :

Les traitements conservateurs, prothétiques (les implants dentaires, les bridges, les couronnes, inlay, onlay, …) et parodontaux jusqu’à un maximum de € 3 670,29 ensemble avec une limitation de € 1 048,66 pour les traitements parodontaux.

A partir de la quatrième année d’assurance :

Les traitements conservateurs, prothétiques (les implants dentaires, les bridges, les couronnes, inlay, onlay, …), parodontaux et orthodonthiques jusqu’à un maximum de € 5 243,26 ensemble avec une limitation de € 1.048,66 pour les traitements parodontaux et € 1 048,66 pour les traitements orthodonthiques.

Pour les traitements parodontaux, l’intervention est limitée à maximum € 5 243,26 pour toute la durée du contrat.

Pour les traitements orthodontiques, l’intervention est limitée à maximum € 5 243,26 pour toute la durée du contrat.

Conditions de souscription

Jusqu’à 69 ans y compris.

Les candidats assurés ont leur domicile et résidence fixe et habituelle en Belgique et bénéficient des avantages de la Sécurité Sociale belge.

Stage :

– de 12 mois : traitements parodontaux

– de 36 mois : traitements d’orthodontie

• Le plan Soins Dentaires est conclu sur la base d’un questionnaire administratif  à remplir par l’intermédiaire d’assurance et d’un questionnaire médical à faire compléter par le prestataire de soins dentaires

Pas de questionnaire médical ni de stage pour les nouveaux-nés si l’un des parents est déjà assuré et si leur enfant est assuré, dans les 60 jours suivant le mois de la naissance, selon le même plan d’assurance qu’un des parents assurés.

 

 

Inscription à notre newsletter