Chargement...

Le contrôle technique périodique des véhicules ancêtres

A Bruxelles

Depuis le 3 décembre 2018, les véhicules immatriculés comme ancêtres sont soumis à un contrôle technique périodique.

Les véhicules mis en circulation depuis plus de 25 ans peuvent être enregistrés comme un ancêtre.

Trois catégories

Il existe 3 situations possibles, en fonction de l’âge du véhicule :

1. Ancêtre à partir de 25 ans et de moins de 30 ans
Ces véhicules sont soumis à un contrôle ancêtre périodique. La périodicité est la même que pour les véhicules immatriculés sous une plaque d’immatriculation ‘ordinaire’.
Par exemple : les voitures particulières sont soumises annuellement au contrôle ancêtre périodique

2. Ancêtre à partir de 30 ans et jusque 50 ans
Soumis à un contrôle ancêtre périodique avec une périodicité de deux ans

3. Ancêtre de plus de 50 ans
Soumis à un contrôle ancêtre périodique avec une périodicité de cinq ans

 

En Flandre

Dès que le véhicule atteint l’âge de 30 ans une inspection est obligatoire tous les deux ans.

Lorsque le véhicule à 50 ans et plus le contrôle technique est obligatoire tous les cinq ans.

 

En Wallonie

Le véhicule entre 25 et 30 ans à l’obligation du contrôle technique tous les ans, mais sur base des normes techniques de l’époque.

Le véhicule de plus de 30ans et immatriculé avec une plaque O à l’obligation de passer le contrôle technique tous les 2 ans.

Le véhicule de plus de 50 ans et immatriculé avec une plaque O plus d’obligation de contrôle technique

 

Exception: le véhicule de plus de 30 ans qui présente un intérêt historique sera dispensé de contrôle technique périodique.

Le véhicule présente un intérêt historique s’il remplit l’ensemble des 3 conditions suivantes :
1. il a été construit ou mis en circulation pour la première fois il y a au moins trente ans,
2. son type n’est plus produit,
3. il est préservé sur le plan historique et maintenu dans son état d’origine, et aucune modification essentielle n’a été apportée aux caractéristiques techniques de ses composants principaux.

La vérification de l’intérêt historique et la délivrance d’un certificat de visite sans date de fin de validité se fait lors d’un passage au centre de contrôle technique.

 

Inscription à notre newsletter